Top 5 des techniques de référencement

09
janv.

Top 5 des techniques de référencement

[ Publié dans la catégorie SEO ]

C’est décidé, en 2018 vous avez décidé de vous mettre sérieusement au SEO et optimiser le référencement de votre site internet !

Que vous soyez sur la création d’un site internet ou bien en refonte ou optimisation d’un site existant, voici notre top 5 d’actions SEO à prioriser !

Optimisez la vitesse de chargement de vos pages

Google privilégie les sites qui se chargent rapidement. Sachant que la majorité des internautes surfent depuis leur smartphone sur des réseaux 3g ou 4g. On comprend mieux l’enjeu pour le moteur de recherche de pousser dans son algorithme des sites performants, qui vont apporter une réponse rapide à l’internaute.

Pour connaître la vitesse de chargement de vos pages, vous pouvez utiliser des outils tels que Pingdom ou Google Page Speed Insight.

Que faire concrètement pour optimiser le temps de chargement de votre site ? Sans forcément aller jusqu’à repenser le code et l’architecture de votre site existant.

Vous pouvez agir dès maintenant sur vos pages en compressant vos images. Cela les allègera de 60 à 80% le poids de vos images et accélèrera par là même la vitesse de chargement des pages. Pour cela, testez les logiciels  TinyPNG et TinyJPG

Evitez également la surenchère d’effets graphiques sur votre site, cela qui n’apporte pas grand chose en terme d’expérience utilisateur et ne fait que ralentir vos pages.

En matière de webdesign, retenez que “less is more” !

Utilisez vos mots clés aux bons endroits

Une technique SEO vieille comme le monde, pourrait-on presque dire !

Cependant, l’immense majorité de sites sur le marché présentent d’énormes lacunes : métadescriptions manquantes ou inefficaces, et mauvaises balises titre.

Si votre site est dans ce cas de figure, il y a urgence d’agir :  Google ne peut pas analyser et classer vos pages correctement si vous n’utilisez un minimum de mots clés en lien avec votre activité !

Que faire concrètement ?

  • Définissez, si ce n’est pas encore fait, votre champ lexical. Cet article vous donnera la marche à suivre pour déterminer vos mots clés.
  • Rédigez des titres et méta-descriptions qui comportent vos mots clés et permettent de comprendre précisément de quoi traite chaque page. Attention, ces champs sont visibles par les internautes sur Google : écrivez un texte qui donne envie de cliquer et découvrir votre site, et surtout pas une suite de mots clés sans queue ni tête.
  • Assurez vous, pour chaque page,  d’avoir une architecture claire avec une balise titre principale H1, suivi de sous titres H2, H3, H4 entre les paragraphes. Votre page est efficace si on comprend de quoi elle parle rien qu’en survolant les titres !  Evitez par conséquent les titres “bateaux” du type “Bienvenue” , “Nos produits” , “Notre philosophie” qui ne permettent pas de détecter votre domaine d’activité.
  • Vérifiez les performances SEO de votre site en utilisant différents outils détaillés dans cet article.

Produisez du contenu de qualité et faites le connaître sur vos réseaux sociaux

Le content marketing, c’est à dire la production régulière de contenus (articles, infographies, vidéos…) va vous permettre de booster le SEO de votre site. En effet, en rédigeant des articles de fond pour votre blog, vous allez forcément être amené à utiliser vos mots clés !

De plus, un site vivant et actualisé régulièrement sera privilégié par Google. Attention cependant, pour être réussie une stratégie de content marketing nécessite d’avoir de vraies informations utiles ou ludiques à apporter à ses visiteurs, et surtout pas d’écrire pour écrire !

Une fois que vous avez rédigé votre article (minimum 500 mots)  ou préparé une infographie, n’oubliez surtout pas de les faire connaître à votre réseau ! Poussez les dans votre newsletter, et partagez les sur vos réseaux sociaux.

Pour booster votre visibilité sur Facebook, suivez ce guide très complet.

Mettez en place une démarche de guest blogging

Cela va de pair avec votre stratégie de content marketing détaillée ci dessus : une fois que vous serez en mesure de produire régulièrement des contenus de qualité, visez plus loin que votre propre blog et écrivez pour d’autres sites.

Cela va vous permettre de générer des backlinks, c’est à dire des liens entrants vers votre site : plus vous en avez, meilleur sera votre référencement.

Concrètement :

  • Détectez des sites dans votre domaine d’activité avec des blog intéressants
  • Contactez les pour leur proposer de rédiger pour eux un article sur un sujet donné qui intéressera leurs lecteurs. Si besoin, montrez leur votre propre blog pour les rassurer sur la qualité de vos articles.
  • Rédigez l’article, en y intégrant un lien (non commercial) vers votre propre site : vous obtenez ainsi un backlink. Pour éviter d’être sanctionné par Google pour duplicate content, votre contenu devra être unique sur chaque blog : hors de question de donner le même article à 3 blogs différents ! 

Attention, pour être réussie votre démarche de guest blogging doit être vertueuse : n’achetez pas vos backlinks en finançant des sites douteux pour qu’ils publient vos articles. Ciblez uniquement des sites de qualité dans votre domaine d’activité et proposez leur des contenus dont vous êtes fiers.

Passez votre site en HTTPS

Dernier point, plus technique cette fois : sachez que Google favorise fortement les sites en HTTPS.

Le HTTPS, contrairement au HTTP, est un protocole sécurisé de transfert de données.

Depuis fin 2017, on voit apparaître des avertissements de sécurité sur certains sites HTTP.

Passer votre site en HTTPS, si cela n’est pas déjà le cas, est donc une bonne résolution SEO à adopter en 2018 ! Cette infographie vous donne les différentes étapes à suivre.

 

A vous de jouer pour booster votre site !

 

Cet article a été écrit par Linnéa Bourgeois

Rédactrice chez Orson.io



Retour aux actualités
Actualité
Rated 5/5 based on 6 reviews
6 personnes ont évalué cette page :
Donnez vous aussi votre avis :